was successfully added to your cart.

Panier

900 euros le coco

Afin d’hydrater mes mains mises à mal par les lavages répétés recommandés depuis la pandémie, j’ai acheté dans l’urgence un tube de crème à la noix de coco. Un vrai délice. Sauf que ce petit trésor que 10 grammes coûte 9 euros soit 900 euros le kilo. Ma tête a fait trois tours sur elle-même !
Whaat ! Le coco planté dans nos zones tropicales est à ce prix-là ? Je ne savais pas que nos planteurs étaient aussi riches. Et c’est bien là que le bât blesse. Il ne s’agit pas de tirer à boulets rouges sur les fabricants de ce baume efficace mais de comprendre pourquoi nos pays où le coco pousse comme de la mauvaise herbe n’ont pas développé eux-mêmes ces crèmes afin de donner à tous les intervenants dans sa confection, son emballage et sa diffusion un revenu décent qui soit le reflet de leur travail.
Beaucoup de finances extérieures sont déversées dans le secteur de l’agriculture mais très peu dans celui de l’éducation. Pour réaliser cette crème, il a fallu la tester, vérifier son innocuité en laboratoire, trouver d’autres ingrédients pour l’améliorer, tester les packagings, bref toute une série d’opérations nécessaires qui nécessitent des biologistes, notamment et des corps de métiers qui font cruellement défaut sur notre continent et dont parfois l’existence n’est même pas reconnue. La richesse des pays qui ont parié sur l’agriculture, intensive ou bio, passe par un mariage obligé avec la science et la technologie. Et il ne me semble pas que ce soit une priorité dans nos cursus scolaires et universitaires.
Mais le secteur privé a, ici, son rôle à jouer pour informer, éduquer, quitte à ouvrir des centres de formations afin de permettre l’éclosion de scientifiques et techniciens à même de participer au développement de ces filières. L’agriculture à la daba et à la papa doit évoluer au plus vite sinon des générations entières vont croire que le cacao est suisse et le coco britannique. Et nos paysans resteront encore parmi les plus pauvres du monde.
Brune le magazine qui vous ressemble et nous rassemble.