Contenu exclusif:

ALEXANDER AMOSU, L’Afrique et le luxe on line

pour le monde avec Lux Afrique Boutique Les achats en...

LESA MILAN, reine de beauté mais surtout plus !

Ancienne lauréate de Miss Jamaica Universe et entrepreneuse jamaïcaine,...

Aline Matsika, un palace en Espagne

Décoratrice internationale qui compte parmi les meilleurs aux États-Unis,...

Le pouvoir de choix

Date:

Prendre une autre voie, celle de la dissidence, de la survie; la voie de l’honneur, celui qui vous fait tourner la tête et vous coupe le souffle.

JENNY DELBLOND

C’est lors de ma quarantaine à Aruba, que m’est venue l’idée de t’écrire. Tu es mon amie et j’ai ressenti le besoin de partager ce moment initiatique avec toi. Assise sur mon lit, j’écoute Not Another Love Song, d’Ella Mai. Je me souviens de notre dernière conversation. Tu m’as encouragée à faire ce voyage. Mon amie, tu es de toutes les batailles, il fallait que tu saches ce que j’ai finalement trouvé ici.

Il est des histoires qui démarrent sur un malentendu. Je suis assise sur le vol 7002, direction Aruba. Cela fait plus de vingt-quatre heures que je suis éveillée. Je n’ai pas sommeil. Tous mes sens sont en éveil et j’ignore ce qui m’attend dans 8000 km.

Nous sommes le 28 octobre 2020. Emmanuel Macron, le président de la République française, explique que la situation sanitaire empire et nécessite un reconfinement afin d’évité l’engorgement des hôpitaux et la mort certaine de milliers de personnes. Je me dis, en le regardant, que c’est un bien mauvais scénario.

J’avais commencé l’année 2020 sur un lit d’hôpital, entre la vie et la mort. Mais j’ai finalement choisie la vie. Je suis donc en pleine convalescence, lorsque le chef de l’État décrète, le 16 mars 2020, la première période de confinement.

Confinement, le mot sonne comme une friandise: voulez-vous une part de confinement? C’est incroyable la force de la langue française: on peut dire avec élégance les pires choses. Confinée, je le suis, avec mes milliards d’amis.

Et c’est là que commence la plus formidable expérience que j’aie jamais vécue. Nous nous retrouvons des millions sur la Toile, pour échanger, travailler, étudier et, par-dessus tout, nous soutenir. L’humanité s’est réveillée.

Mais quel rapport avec cet avion pour Aruba? J’y vient! ne soyez pas impatients! Je voulais vous mettre dans le contexte, juste histoire de faire connaissance. Vous le verrez plus loin, ce récit n’a rien d’anodin.

Pour ceux qui connaissent ma plume, j’offre généralement mes conseils en tant que coach et comme assureuse, mais maintenant l’heure est grave; il en va de notre futur. Assise sur mon siège dans l’avion, masquée, comme les consignes du vol l’imposent, je commence enfin à me détendre. Le stress de la nuit disparaît peu à peu: il m’a fallu trouver un billet d’avion récupérer un ordinateur portable, faire ma valise à pas de velours pour ne pas réveiller mes colocs. J’ai oublié mes superbes tenues d’été, et empilé quelques vêtements à l’arrache ! Le temps n’est pas aux regrets, je suis finalement dans cet Avion.

Reprenons la chronologie et le pourquoi du comment. Le 29 octobre, après l’annonce du confinement, je reçoit l’appel d’une amie, le genre de personne qui s’assure que tout va bien dans ta vie. J’ai cette chance inouïe d’être entourée de personnes qui veillent sur moi, comme tu le fais si bien. Après un rapide échange, Abigaël m’apprend qu’un séminaire se tient à Aruba, une île néerlandophone à côté du Venezuela, et qu’une place est disponible dans des conditions inespérées: j’ai l’opportunité de séjourner sur un magnifique bateaux de croisière 4 étoiles, tout frais payés. Il y a juste un léger et insignifiant détail: je dois rester recluse durant deux semaines de quarantaine avant de pouvoir accéder à la croisière. C’est à ce moment que le déclic se fait dans mon esprit… Puis les choses s’enchaînent et une chose est claire : quitte a être confinée une fois de plus, je veux exercer mon pouvoir de choix.

Qu’est-ce que le pouvoir de choix? C’est ce qu’il y a de plus fondamental pour un être. C’est la possibilité de choisir d’accepter ou non les conditions d’un jeu. Je n’ai jamais ressenti plus fort qu’à cet instant le droit d’user de mon pouvoir de choix. Vous me direz que c’est facile de choisir entre Paris et Aruba, sous le soleil de la Caraïbe, en plein mois de novembre, et il n’y a aucune hésitation possible. Attendez que je vous donne un peu plus d’explications.

1- Je pars sans aucune préparation préalable.

2- Je laisse mon entreprise et mes collaborateurs.

3- Je n’ai même pas de valise adaptée pour mon séjour.

4- Je prends le risque de laisser mon business pendant plus de trois semaines.

5- J’ai utilisé mes modestes économies.

6- Je crée de l’incompréhension auprès de mes proches.

7- Je ne sais pas à l’heure où je vous parle, ce qui se passe au niveau des frontières.

8- Je dois tout gérer à distance avec six heures de décalage horaire.

Alors quelle est la finalité de tout ceci? Je vais vous le dire, car cela tiens en peu de mots: en exerçant votre pouvoir de choix, vous redevenez libre!

Qu’est-ce que la liberté? c’est la capacité de décider de ce que sera notre futur. J’aurais pu vous parler des plages de sable blanc si prisées d’Aruba, ou vous décrire la douceur cristalline de ses eaux turquoise, ou encore de ses magnifiques paysages tropicaux. Mais ce que j’ai trouvé en arrivant ici est bien plus que cela. Je ne sais pas si tout le monde comprendra, mais il fallait que je partage cela avec toi Wina. Ce que j’ai trouvé ici, c’est moi. Je m’étais perdue dans les méandres de la vie et les vicissitudes qui composent cette équation parfaite qui nous entraîne dans sa spirale descendante. Une vie qui nous maintient dans un équilibre précaire et que nous supplions chaque jour en nous prosternant à ses pieds.

J’ai pris une autre voie, celle de la dissidence, de la survie; la voie de l’honneur, celui qui vous fait tourner la tête et vous coupe le souffle, la voie où tu laisses une trace à chacun de ses pas afin que d’autres puissent te suivre pour sortir du piège. J’ai passé ma vie à attendre l’approbation inconsciente de quelqu’un. Avec ce voyage, j’ai fui mon manque de courage, ma faiblesse et mes excuses incessantes, pour redevenir conquérante et fière, pour mettre encore plus d’amour dans mon cœur et devenir invincible.

Nous sommes des êtres libres; personne ne devrait enfermer nos esprits ni nous faire vivre dans la terreur. Ils créent des mensonges pour vous distraire. Ne soyez pas dupes et restez focus sur l’essentiel: votre capacité de créer le futur. Je suis à Aruba, vous êtes à un autre point de la planète, mais nous sommes unies par le même sort. Vous voulez savoir ce que j’ai compris pendant que l’air humide au goût de sel caresse ma peau, et que je regarde ces couchés de soleil flamboyants? C’est que l’espoir ne s’éteindra qu’avec le dernier des hommes. Alors de quoi avons-nous vraiment peur? Que peuvent-ils vraiment nous faire? Ici, à Aruba, la température est de 28 °C. Je me prépare à rejoindre la croisière pour ce séminaire et je sais que je ne serai plus jamais la même. Ce voyage m’a reconnectée avec moi-même et vous pouvez aussi le faire de chez vous; c’est une question de point de vue. Ne laissez personne déterminer votre futur, prenez-en la totale et pleine responsabilité et vous vivrez plus heureux!

Cette lettre était pour toi, mon amie. En ce nouveau jour qui se lève, tu es le témoin de tous mes échecs et maintenant je me suis trouvée. Sache que je suis prête à accomplir ma destinée.

« Quitte à être confinée, je veux exercer mon pouvoir de choix. Et ce sera Aruba, aux Antilles. »

Article précédentLune de miel
Article suivantDo et Don’t 2021

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Réseaux sociaux:

Newsletter

spot_imgspot_img

A la une

Plus d'articles
Similaires

Mood indigo

Des indigos profonds aux teintes denim et au bleu...

REGÉ-JEAN PAGE, Armani avant Bond ?

Armani Beauty vient d’annoncer que l’acteur britannico-zimbabwéen Regé-Jean Page...

MYRIAM TAYLOR, mes cheveux mon histoire

Fille de réfugiés angolais, aujourd'hui basée au Portugal, Myriam...

SHARON CHUTER, militante d’une beauté libre et plurielle

Femme d'affaires, leader d'opinion et pionnière du secteur des...