Contenu exclusif:

ALEXANDER AMOSU, L’Afrique et le luxe on line

pour le monde avec Lux Afrique Boutique Les achats en...

LESA MILAN, reine de beauté mais surtout plus !

Ancienne lauréate de Miss Jamaica Universe et entrepreneuse jamaïcaine,...

Aline Matsika, un palace en Espagne

Décoratrice internationale qui compte parmi les meilleurs aux États-Unis,...

Do et Don’t 2021

Date:

À petites doses et en utilisation exceptionnelle, on valide. Mais les placer en première place de nos routines beauté, pas question. Petite liste des do et don’t 2021 pour une beauté sur mesure et respectueuse de l’environnement.

DIOR SIKA

C’est vrai, on a fondu pour l’information exfiltrée des réseaux sociaux et répétée à l’envi par des copines pressées de partager leur expérience waouh. Et en moins de deux, nous voilà accros à ces innovations vendues comme incontournables. Application aisée, parfum gourmand, utilisation nomade, emballage full humour, bref de quoi nous faire fondre.

Ces solutions de dépannage sont devenues permanentes et squattent désormais nos salles de bains. Pourtant, en les examinant à la loupe, on s’aperçoit qu’un usage continu peut être nocif pour nos peaux, nos cheveux et la planète.

À l’heure des bonnes résolutions, balayons ces erreurs d’un revers de la main pour nous concentrer sur des produits qui nous font du bien, et rien que du bien.

Lingettes nettoyantes

On les a toutes utilisées une fois pour enlever du vernis à ongles, se démaquiller, nettoyer ses mains et même rafraîchir ses aisselles. En produit SOS, on les garde, mais c’est tout. Souvent imbibées d’alcool, elles assèchent la surface à nettoyer et la déshydratent passablement. En outre, elles sont non biodégradables, finissent à la poubelle ou dans les toilettes, où elles provoquent des bouchons dans les canalisations, et au final, deviennent des sources de pollution.

Eaux micellaires

Utiles pour enlever le démaquillage, mais à petites doses, car elles sont ultra-desséchantes. O.K. pour une urgence, mais pas au-delà. En cas de peau grasse, on peut les employer comme premier nettoyant, puis se rincer copieusement à l’eau claire.

Produits matifiants

Une peau saine est naturellement éclatante, donc, pas besoin de chercher à la matifier outre mesure, sauf avec un nuage de poudre en touche finale. Si vous avez la peau très grasse, vous pouvez appliquer une base lissante qui absorbe le sébum, mais cumuler les matifiants, surtout pas.

Vive le TAS

Ce TAS, c’est le trio « Tendresse, Amour et Soin » (TLC en anglais, Tenderness, Love and Care), le nouveau mot d’ordre qui doit animer toutes nos routines beauté. Se réconcilier avec soi-même, aimer son physique, ses cheveux et les traiter avec une infinie tendresse, et des soins appropriés en prenant le temps de les choisir en fonction non pas des modes, mais de leur Fenty Beauty vraie nature.

Réseaux sociaux:

Newsletter

spot_imgspot_img

A la une

Plus d'articles
Similaires

Mood indigo

Des indigos profonds aux teintes denim et au bleu...

REGÉ-JEAN PAGE, Armani avant Bond ?

Armani Beauty vient d’annoncer que l’acteur britannico-zimbabwéen Regé-Jean Page...

MYRIAM TAYLOR, mes cheveux mon histoire

Fille de réfugiés angolais, aujourd'hui basée au Portugal, Myriam...

SHARON CHUTER, militante d’une beauté libre et plurielle

Femme d'affaires, leader d'opinion et pionnière du secteur des...