Accueil PEOPLE & CO Billie Holiday, une femme à abattre

Billie Holiday, une femme à abattre

Le talentueux producteur et réalisateur Lee Daniels reprend du service.

Premier producteur afro-américain à mener son film aux Oscars avec À l’ombre de la haine, il a su charmer Hollywood plus d’une fois avec la casquette de cinéaste en signant Precious, Paperboy ou encore, en 2013, Le Majordome, avec le lumineux Forest Whitaker.

Cette fois-ci, pour 2021, il se lance sur les traces de Billie Holiday, alias Eleanora Fagan, icône de jazz à la voix légendaire, dans un long-métrage intitulé Billie Holiday, une affaire d’État.

En lançant, en 1939, un réquisitoire contre le racisme et le lynchage que subissaient les Noirs, à travers la chanson Strange Fruit, écrite par Lewis Allan, la diva deviendra dès lors la cible du pouvoir.

Pour incarner le rôle de Miss Billie Holiday, Lee Daniels a choisi Andra Day, chanteuse à la voix rauque et puissante, qui a déjà fait un duo avec Stevie Wonder et s’est produite devant Barack Obama à la Maison Blanche pour un concert hommage à Ray Charles.

AUCUN COMMENTAIRE

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Exit mobile version