Contenu exclusif:

ALEXANDER AMOSU, L’Afrique et le luxe on line

pour le monde avec Lux Afrique Boutique Les achats en...

LESA MILAN, reine de beauté mais surtout plus !

Ancienne lauréate de Miss Jamaica Universe et entrepreneuse jamaïcaine,...

Aline Matsika, un palace en Espagne

Décoratrice internationale qui compte parmi les meilleurs aux États-Unis,...

Embrasser ses défauts

Date:

Sauve qui peut ma peau! Après des années de teints ultra-mats et à couvrance élevée, de camouflage dense et de maquillage soutenu, voici que s’installe une vague de fond prônant le naturel. Avec l’acceptation de ses petits défauts et la valorisation du make-up « no make up ».

Cela fait un an que je n’ai pas utilisé de fond de teint! J’en avais mis avant de porter un masque anti-Covid et je me suis retrouvée avec plus de fard sur le tissu que sur mes joues! Malgré ces douze mois d’abstention, je ne me sens ni belle ni moche, juste moi et je me plais comme cela. J’affiche mon teint au naturel, avec ses défauts et ça ne me crée aucun complexe en particulier, d’autant que je constate autour de moi beaucoup de femmes qui font la même chose », se délecte Aurore, 30 ans, Sénégalaise habitant Bruxelles, en Belgique.

Mais, avoue-t-elle, je me mets au pas quand je dois me rendre en Afrique, notamment au Sénégal ou en Côte d’Ivoire, où rassurées par une crise sanitaire moins grave, les femmes restent apprêtées et maquillées comme d’habitude. Pour éviter les remarques désobligeantes et les questions sur mon état d’esprit (tu es dépressive en ce moment), je me force alors à faire la totale avec poudre, blush, sourcils brossés et étoffés, et mascara. Et du gloss, car mon masque n’est jamais loin.

Les observateurs les plus avisés, alertés par l’état de santé alarmants et les mauvais chiffres de vente du secteur de la beauté, qui connaît un net recul depuis le début des mesures restrictives liées à la pandémie de la covid-19, ont également remarqué un changement de comportement des consommatrices. Awa Mballo Tall, fondatrice de la ligne de cosmétiques Amfa Beauty, reconnaissait il y a peu que « les ventes des rouges à lèvres s’étaient effondrées, ainsi que celle des fards à paupières tandis que les mascaras caracolaient vers les sommets. » Cependant, comme le disait si bien Blaise Pascal, « vérité en deçà des Pyrénées, erreur au-delà. »

RETOUR DES BB CREMES

En Occident, par exemple, les marques de cosmétiques affichent grise mine suite la défection des acheteuses qui, empêchées par le port du masque, les mesures barrières et les restrictions sociales en tout genre, ont préféré différer leurs achats. Par contre, dans de nombreux pays d’Afrique, les beauty addicts ont fait de la résistance, affichant leur make-up comme une preuve de leur optimisme, de leur résilience et de leur beauté intacte.

Considérés comme un baromètre des tendances, les réseaux sociaux témoignent aussi de ce mouvement bicéphale: d’un côté, le parti pris du nothing to hide (rien à cacher), avec l’acceptation de ses défauts comme une revendication d’assurance, de confiance en soi et de son identité. Embrasser ses défauts en quelque sorte. L’autre versant est celui du « jamais sans mon make-up, qu’il pleuve ou qu’il vente ».

Certaines majors de la beauté ont donc vendu plus de produits de soin, et moins de fards et couleurs pendant la pan- démie. Et face à cette nouvelle réalité, ont tenu compte de cette bascule pour concevoir des bases plus light, misant sur l’aspect soin de la peau avec un éclat naturel. Un peu à l’image des BB crèmes qui, une décennie auparavant, ont fait le bonheur des adeptes de légèreté et de naturalité. Pour être ensuite reléguées au fond du tiroir, terrassées par la mode du contouring, du teint parfait presque artificiel.

Ces nouvelles crèmes hydratantes teintées non opacifiantes, laissent deviner le grain de la peau et même quelques petites imperfections qui sont finalement autant d’images de marque que de marques de fabrique. Elles dissimulent naturellement l’hyperchromie tout en laissant un look éclatant et bonne mine.

Pour répondre à cette vague « ma peau d’abord », les laboratoires cosmétiques ont travaillé de nouvelles formules. Voici l’ère des soins hydratants teintés invisibles à l’œil nu, mais qui assurent une peau embellie, protégée, lumineuse, avec un petit quelque chose en plus. Des bases qui maintiennent l’hydratation grâce à des ingrédients minutieusement sélectionnés et permettent une couvrance légère, non grasse, douce et légèrement floutante. Des perfecteurs de teint qui subliment sans masquer la peau. De quoi embrasser ses imperfections, pour mieux les étrangler!

Le Choix de Brune

Eaze Drop FENTY BEAUTY

À la recherche du no make-up look, ou du teint sans effort, Eaze Drop sera un allié de taille ! Ce fluide teinté à effet flouté assure une finition légère à moyenne, modulable et longue tenue. Disponible en 25 teintes.

Fond de teint fluide vegan et certifié bio BOHO GREEN MAKE-UP

Un fluide onctueux qui pare la peau d’un voile léger et naturel pour dissimuler les imperfections et unifier le teint. Sa texture soyeuse et modulable permet un fini sur mesure et une apparence ultra-naturelle, mate et veloutée.

Crème hydratante teintée sans corps gras LAURA MERCIER

À mi-chemin entre maquillage et soin, cette crème à base d’eau, légère et ultra-sensorielle, gomme les imperfections grâce son cachet semi-mat qui apporte à la peau un effet softfocus immédiat. L’hydratation sans corps gras ne perturbe nullement l’équilibre de la peau.

Pure Radiant Tinted Moisturizer NARS

Une formule soyeuse multitalent qui apporte une couvrance modulable non-grasse, infusée d’une protection solaire et riche en ingrédients de soin pour hydrater, lisser, illuminer grâce à la Vitamine C, et protéger. Disponible en seize teintes.

Perfecting Skin Tint GLOSSIER « Plus de peau, moins de maquillage », chantonne la marque Glossier.

Elle joint l’acte à la parole en proposant une base teintée ultra-douce qui laisse la peau respirer, améliore son apparence avec un fini frais, lumineux et naturel.

L’Essentiel Éclat Naturel GUERLAIN

Le fond de teint, paré de 97 % d’ingrédients d’origine naturelle, est doté d’une texture confortable et fondante, idéale pour moduler le niveau de couvrance (légère à moyenne). La formule laisse respirer la peau, l’hydrate, l’équilibre et la protège de la pollution. Résultat : le teint est lumineux et frais. L’Essentiel Éclat Naturel affiche 30 teintes pour séduire toutes les carnations.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Réseaux sociaux:

Newsletter

spot_imgspot_img

A la une

Plus d'articles
Similaires

Comment on vous trompe en vous faisant acheter des lotions

31 % des consommateurs achètent des produits de beauté...

Les couleurs, l’antidote au stress de saison

En période de spleen et de stress saisonniers, porter...

J’AI CONSULTÉ UN MARABOUT SUR INTERNET

La trentaine dépassée, Élise N. a fait appel à...

MON SAC A MOI

Entre les micro, les mini et les petits bags,...