Contenu exclusif:

ALEXANDER AMOSU, L’Afrique et le luxe on line

pour le monde avec Lux Afrique Boutique Les achats en...

LESA MILAN, reine de beauté mais surtout plus !

Ancienne lauréate de Miss Jamaica Universe et entrepreneuse jamaïcaine,...

Aline Matsika, un palace en Espagne

Décoratrice internationale qui compte parmi les meilleurs aux États-Unis,...

CHEVEUX, LE GRAND RETOUR EN BEAUTE

Date:

Les vacances mettent du baume au cœur et une pause dans les rituels frénétiques fait le plus grand bien. Vous avez mis la pédale douce sur vos soins habituels et à la veille de la rentrée, vous constatez les dégâts, petits et moyens, dus à un abandon total des gestes et soins pour câliner et soigner vos cheveux. Pas de panique à bord, les solutions existent.

Si vous cheveux sont dans un état moyen voire piteux, ne cédez pas à la tentation de zapper un soin. Les conditionneurs que l’on applique deux à trois minutes n’agissent pas suffisamment pour soigner des tiges capillaires malmenées. Les conditionneurs sans rinçage ou après-shampooings express ne sont pas conçus pour cet usage. Vous n’avez pas les produits adéquats sous la main ? Un bain d’huile d’olive en prés-shampooing durant 15 minutes, rinçage copieux et un conditionneur pour terminer feront l’affaire. Provisoirement.

Au retour de vacances, il faut renforcer la fibre capillaire, les rayons du soleil en grandes quantités finissent par affaiblir et fragiliser le cheveu. Pour leur redonner douceur et éclat, il faut les nourrir en profondeur et réhydrater sur toute la longueur. Un masque à base d’huiles végétales et d’actifs va favoriser l’équilibre de la balance hydrolipidique de vos cheveux.

Poursuivez avec un gommage capillaire. En effet, le soleil a tendance à dessécher le cuir chevelu, ce qui favorise les peaux mortes. D’où l’importance d’exfolier le crâne afin de le nettoyer et de le purifier. Deux cuillerées à soupe d’huile de karité ou de coco mélangé à une cuillère à soupe de sucre et un jus de citron peuvent servir d’exfoliant. Prolongez la réhydratation avec un shampooing hydratant et restructurant et un démêlant qui rendra vos cheveux plus réceptifs soins suivants.

Choisissez ensuite un masque nourrissant, que vous laisserez poser puis ne rincerez que sommairement afin de laisser un film protecteur sur la chevelure. Savez-vous qu’au bout de vingt minutes, les produits de soins capillaires ne sont plus aussi actifs donc oubliez les masques marinant sur votre tête pendant des heures. Pour décupler l’efficacité des soins, massez longuement le cuir chevelu sans oublier les temps et la zone frontale. Séparez les cheveux en touffes et travaillez-les de la racine aux pointes en insistant longuement sur ces dernières.

Enfin, usez et abusez des crèmes de jour, des baumes laits, et des sérums riches en actifs nourrissants, pour venir à bout des longueurs abîmées. En privilégiant les produits les plus naturels possible. Il en existe, profitez-en.

LA CRÈME DES HUILES

Toutes les huiles n’ont pas les mêmes propriétés et, selon l’état du cuir chevelu, certaines agiront mieux que d’autres. L’huile d’argan, encore très à la mode, sied parfaitement aux cheveux de types maghrébins ou métissés, mais semble moins efficace sur des frisures plus serrées. On peut aussi tester des mélanges faits maison, redécouvrir le beurre de karité, l’huile de carapate ou l’huile de baobab. La préférence doit aller aux produits les plus naturels possible, sans ajout de parfum.

Le bain d’huile traditionnel à base de mayonnaise composée d’un jaune d’œuf, d’un jus de citron et de cinq cuillerées à soupe d’huile d’olive, et appliquée en cataplasme sous une serviette chaude, fait toujours des miracles et conserve ses émules aux Antilles. Mais celles qui rechignent à composer des recettes de grand-mère, peuvent aussi s’orienter vers des gammes prêtes à l’emploi.

RÉPARER LES POINTES

Si les aides beauté sont importantes, la manière de les poser l’est aussi. Le cuir chevelu doit être longuement massé avec la partie charnue des doigts pour activer la circulation sanguine et permettre une meilleure pénétration des traitements. Le massage débutera par la nuque pour se terminer sur les tempes, l’important est de détendre la peau sans l’agresser et surtout pas la griffer. Une fois les racines préparées, on appliquera l’huile ou le masque en refaisant un nouveau massage. Détente garantie !

GROS POMPONS DE RIGUEUR

Prenez l’habitude de nouer vos cheveux pour dormir en faisant des gros pompons, choux ou des vanilles (grosses tresses). Cela évitera de les avoir trop emmêlés au réveil. Si vous votez pour un bonnet ou foulard, choisissez-le en soie pour éviter la transpiration.

NATTES PAS NETTES

Selon leurs grosseurs et leurs longueurs et la traction qu’elles font subir au cuir chevelu, les nattes et les tresses peuvent être profitables ou… catastrophiques.

En effet, lorsque l’on observe chez certaines femmes cette alopécie frontale tant détestée, c’est-à-dire une zone glabre à la naissance des cheveux, on peut accuser les tresses ou le port d’extension. Cela signifie souvent que le bulbe du cheveu a été arraché par des tractions trop importantes et trop fréquentes, et qu’il repoussera difficilement ou pas du tout. La taille microscopique des nattes figure aussi au banc des accusés. En outre, l’association défrisage et tissage est à éviter, au risque de fragiliser toute la zone frontale antérieure. En règle générale, il faut bannir les tresses top longues, trop serrées, trop fines et alourdies par les ajouts de mèches. Pour que les nattes ne soient pas les ennemies les plus néfastes de nos cheveux, préférons un tressage moyen, qui ne fait pas mal et ne tire pas au niveau des racines.

Il faut éviter, en matière capillaire, tenter le diable.

TUTO À RISQUES

Malgré les tutoriels démentiels qui pullulent sur Internet avec des jeunes femmes aux cheveux éclatants qui passent trois heures devant leur miroir en mettant des couches et des couches de produits pour avoir une raideur style baguette, il faut éviter, en matière capillaire, tenter le diable. Les extrêmes ont un coût, en produits à acquérir, en soins réparateurs et en temps à s’y consacrer, mais également en gestes néfastes pour un cheveu qui n’en demande pas tant.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Réseaux sociaux:

Newsletter

spot_imgspot_img

A la une

Plus d'articles
Similaires

Dieynaba Ndoye lève 5 millions d’euros pour Waam

L'entrepreneuse franco sénégalaise vient de décrocher 5 millions d’euros...

LES ROUGES SONT DE SORTIE

Les lèvres sont le cœur du visage, alors juste...

BEAU ET AFRO, LE NATUREL REVIENT AU GALOP

Dans l’air depuis plusieurs années, la tendance s’affirme au...

Brune reçoit les ambassadeurs africaines à Paris

Brune a inauguré une série de rencontres prestigieuses et...