was successfully added to your cart.

Panier

Brune magazine abonnez- vous

Magazine à la UNE

Brune magazinev91

Achetez l’un des derniers numéros de Brune

Achetez l’un des derniers numéros de Brune

 

Lifestyle

Tu manges quoi ?

By | Magazine Brune

Le 9 Juin, le confinement auquel les habitants de la France sont astreints depuis plusieurs mois sera allégé. Désormais, les restaurants pourront accueillir les clients en salle et en terrasse jusqu’à 23 heures. Deux heures de liberté supplémentaires qui sonnent, pour certains, comme une délivrance. Pour les professionnels de la restauration, cela représente une respiration après des mois de restriction. La grande question posée ce mercredi 9 juin, pour les gourmands qui trouveront de la place,  sera: Et toi tu manges quoi ? Comme quoi, le bonheur et la liberté tiennent à peu de chose, surtout quand on en a été privés.

ZARA célèbre toutes les beautés du monde

By | Magazine Brune

ZARA célèbre toutes les beautés du monde . Offrir à chaque personne, indépendamment de la couleur de sa peau, de son genre, de son âge et de son propre style, la possibilité de trouver les teintes, matières et produits qui lui conviennent, tel est l’engagement de la nouvelle gamme de 130 produits de beauté lancés par le groupe espagnol Inditex propriétaire de Zara. Petits prix, exigence et qualité, formules totalement propres, vegan et hautement performantes sont autant de promesses tenues par la marque de vêtements et d’accessoires. La ligne Zara Beauty comprend une gamme pour les yeux, les lèvres, le teint et les ongles. Déjà dispo sur www.zara.com 

Photo Mario Sorrenti. Zara

On ne fait plait ça Brune magazine

Do and Don’t 2021

By | Magazine Brune

On ne fait plait ça Brune magazine

Petite liste des do et don’t 2021 pour une beauté sur mesure et respectueuse de l’environnement.

C’est vrai, on a fondu pour l’information exfiltrée des réseaux sociaux et répétée à l’envi par des copines pressées de partager leur expérience waouh. Et en moins de deux, nous voilà accro à ces innovations vendues comme incontournables. Application aisée, parfum gourmand, utilisation nomade, emballage full humour, bref de quoi nous faire fondre. Ces solutions de dépannage sont devenues permanentes et squattent désormais nos salles de bain. Pourtant en les examinant à la loupe, on s’aperçoit qu’un usage continu peut être nocif pour nos peaux, nos cheveux et la planète. À l’heure des bonnes résolutions, balayons ces erreurs d’un revers de la main pour nous concentrer sur des produits qui nous font du bien et rien que du bien. Découvrez la liste des do et don’t 2021 dans Brune Magazine 89.

Mise en beauté Fenty Beauty.

Rendez-vous sur Brune Magazine numéro 89 en un clic !

 

ABONNEZ-VOUS !

Ma maison, mon bureau

By | Magazine Brune

Décoration. Next
www.next.co.uk

Le télétravail a été rendu obligatoire pour certaines professions et du jour au lendemain, il a fallu aménager un angle de table pour installer un ordinateur et une partie de son matériel professionnel. Et si ce petit coin se transformait en un espace privé et pratique pour faciliter notre activité le temps nécessaire ? Par ici la déco et les bonnes idées DANS BRUNE.

Femmes de pouvoir

By | Magazine Brune

Être femme de pouvoir, cela ne se décrète pas. Ce n’est pas une affaire d’officines politiques, c’est plutôt le couronnement d’un processus dynamique, la conjugaison de faits d’histoire et de transformations sociales qui peuvent, pour des raisons qui nous échappent souvent, imposer une femme sur l’échiquier politique. Cela veut dire que la femme elle-même a besoin de son ressort propre, qui se traduit par son passé, son expérience, ses qualités intrinsèques et son charisme.”

Ces propos extraits du livre « Convictions », de la Béninoise Célestine Zanou apportent un éclairage sur les capacités de celles qui y vont et celles qui attendent. Convictions est recueil des réflexions et des propositions qui se révèle passionnant. C’est tout un pan de l’histoire contemporaine du Bénin et de l’Afrique par extension qui y est déroulé durant ces quinze dernières années. Êtes-vous une femme de pouvoir ?

900 euros le coco

By | Magazine Brune
Afin d’hydrater mes mains mises à mal par les lavages répétés recommandés depuis la pandémie, j’ai acheté dans l’urgence un tube de crème à la noix de coco. Un vrai délice. Sauf que ce petit trésor que 10 grammes coûte 9 euros soit 900 euros le kilo. Ma tête a fait trois tours sur elle-même !
Whaat ! Le coco planté dans nos zones tropicales est à ce prix-là ? Je ne savais pas que nos planteurs étaient aussi riches. Et c’est bien là que le bât blesse. Il ne s’agit pas de tirer à boulets rouges sur les fabricants de ce baume efficace mais de comprendre pourquoi nos pays où le coco pousse comme de la mauvaise herbe n’ont pas développé eux-mêmes ces crèmes afin de donner à tous les intervenants dans sa confection, son emballage et sa diffusion un revenu décent qui soit le reflet de leur travail.
Beaucoup de finances extérieures sont déversées dans le secteur de l’agriculture mais très peu dans celui de l’éducation. Pour réaliser cette crème, il a fallu la tester, vérifier son innocuité en laboratoire, trouver d’autres ingrédients pour l’améliorer, tester les packagings, bref toute une série d’opérations nécessaires qui nécessitent des biologistes, notamment et des corps de métiers qui font cruellement défaut sur notre continent et dont parfois l’existence n’est même pas reconnue. La richesse des pays qui ont parié sur l’agriculture, intensive ou bio, passe par un mariage obligé avec la science et la technologie. Et il ne me semble pas que ce soit une priorité dans nos cursus scolaires et universitaires.
Mais le secteur privé a, ici, son rôle à jouer pour informer, éduquer, quitte à ouvrir des centres de formations afin de permettre l’éclosion de scientifiques et techniciens à même de participer au développement de ces filières. L’agriculture à la daba et à la papa doit évoluer au plus vite sinon des générations entières vont croire que le cacao est suisse et le coco britannique. Et nos paysans resteront encore parmi les plus pauvres du monde.
Brune le magazine qui vous ressemble et nous rassemble.
MA PEAU QUAND LES HORMONES S’EMBALLENT

Ma peau quand les hormones s’emballent

By | Magazine Brune

MA PEAU QUAND LES HORMONES S’EMBALLENT

 

À certaines périodes, une peau normale peut paraître
sèche, voire rêche, perdant une partie de sa beauté et de
l’efficacité de son rôle de bouclier protecteur contre les
agressions extérieures.

 

Cover 87 de Brune magazine

Lorsque les hormones s’emballent
comme, par exemple, au moment d’une grossesse, sous
un coup de stress, ou bien encore lorsqu’on est exposée à
des températures très chaudes ou très froides, la peau
réagit spontanément. Une mauvaise hygiène alimentaire,
la consommation de tabac, le fait de ne pas boire
suffisamment d’eau, certaines maladies, la prise de
médicaments, voire même l’hérédité, peuvent aussi altérer
l’aspect de l’enveloppe corporelle. Seuls des soins
réguliers pourront en venir à bout.

Ressourcée,
requinquée et protégée par des d’éléments nutritifs et
restructurant qui apaiseront les zones en détresse, la
peau retrouvera alors sa tonicité et son velouté.
Il est également important de changer non pas de rituels,
mais de gamme de soins car des produits peuvent
s’avérer moins efficaces pour répondre à des exigences
spécifiques et inhabituelles.

Brune Magazine, le magazine qui vous ressemble et vous rassemble !

Marie-Jeanne SERBIN-THOMAS

CEO BRUNE MAGAZINE
Brune magazine abonnez- vous
Beauté masquée selon Brune Magazine

Beauté masquée

By | Magazine Brune

Beauté masquée selon Brune Magazine

 

 

Comment rester féminine sous ces masques que nous risquons de devoir
porter encore pendant de longs mois ? Quelles zones valoriser, quels produits de maquillage privilégier et comment les utiliser ? Conseils de la maquilleuse Haydee Ferreira pour brune Magazine.

 

 

Sous un masque,

la respiration crée un environnement chaud et humide
pouvant engendrer une accumulation de sueur et de sébum qui vient
« étouffer » la peau. Les frottements du tissu au niveau du nez, du menton et
des joues peuvent également créer des irritations, voire des démangeaisons
et agresser la barrière cutanée.

 

 

Voici quelques astuces bonne mine de cohabitation avec le masque.

Donc, le port de masque peut être néfaste pour la peau. Vous avez tous en
mémoire les images des visages de nos soignants creusés et déshydratés à
force de devoir en porter de façon quasi-permanente. Aussi, la protection
cutanée commence-t-elle par l’application d’un fluide hydratant.

– Matin et soir, misez sur une hydratation profonde avec des formules ultra-
hydratantes, protectrices et, petit plus, dermo-apaisantes.

– Massez votre peau en faisant des mouvements circulaires pour réactiver la
circulation sanguine et bien faire pénétrer les actifs.

– Appliquez votre crème habituelle, que je vous recommande de choisir avec
un indice UV élevé. Attendez quelques minutes et mettez une crème
« barrière » sur les zones d’appui avant de vous maquiller et de vous
masquer.

– Si vous devez garder votre masque tout au long de la journée, préférez-le
en version jetable afin de pouvoir l’enlever sans risque, pour laisser respirer
votre peau de temps à autre.

– À la fin de la journée, bien nettoyer votre peau à l’eau, l’hydrater au
maximum avec sérum et crème adaptés pour conserver sa barrière cutanée
et lutter contre les agressions.

Avoir une bonne mine même sous un masque. Votre peau vous dira merci !

Brune magazine plus proche de vous .

Beauté et eau

Santé à l’eau !

By | Blog, Featured

Buvons-nous suffisamment d’eau pour maintenir notre corps en bonne santé ? Pas sûr. Quelle quantité́ d’eau doit-on absorber pour être en bonne santé et ne pas faire le lit de certaines maladies ? Éclairage du docteur Josaphat Depaget, nutritionniste à Brazzaville, au Congo.

Abonnez-vous

Suivez-nous